Transformation-du-marche-bio-olivier-dauga

Transformation du marché

La cible jeune consomme 14% de vin bio

Transformation du marché viticole

Acteur central du développement et de la promotion de l’agriculture biologique, l’Agence bio estime que les ménages français ont acheté en 2016 pour plus de 700 millions d’euros de vins bio, sans molécule chimique utilisée lors des traitements, contre 503 millions d’euros en 2013. C’est le seul marché qui progresse dans l’agriculture. Le vin bio est un élément moteur de ce milieu, la locomotive du secteur.

Les vins bio français gagnent aussi du terrain à l’international, où la hausse des ventes a été de +26% entre 2014 et 2015, soit 217 millions d’euros vers les pays de l’Union européenne et 144 millions d’euros vers des pays tiers.

C’est également un moyen de conquérir une clientèle nouvelle, celle des jeunes notamment, qui représente 14% des consommateurs de vins bio, une clientèle plus soucieuse des questions environnementales et de la traçabilité des produits.

Chiffres clés

+ de 31 000 producteurs engagés en bio, soit 7,2 % des exploitations en France (au 30 juin 2016).

+ de 5,5 milliards d’euros d’achats de produits bio pour la consommation des ménages français (2015).

65 % des français consomment au moins un produit bio une fois par mois (2015).

*source Agence bio.