industrie du vin

Le vin, une industrie en pleine mutation

Le vin, une industrie de consommation de masse depuis les années 1960 à aujourd’hui.   Depuis les années 1960,le vin,…

Retour aux articles

Le vin, une industrie de consommation de masse depuis les années 1960 à aujourd’hui.

 

Depuis les années 1960,le vin, qui autrefois était une industrie particulièrement centrée en Méditerranée, s’est introduit dans les marchés et la consommation de masse.

Cette évolution est d’abord due au changement des consommateurs. En effet, de nouveaux pays d’Europe, hors du croissant méditerranéen, font rentrer le vin dans leur habitude de consommation.  Ainsi, les pays Scandinaves, les pays Anglo-Saxons ou l’Allemagne deviennent eux aussi grands consommateurs.

Les modes de consommation du vin

industrie du vin

Cartographie globale de la consommation du vin en 2016                         source: Radio Canada

 

Toutefois, les pays autrefois habitués à consommer plus de vin que le reste, réduisent les quantités.

industrie du vin

La consommation de vin                                             source: Radio Canada

En effet, les consommateurs de vin, avant les années 1960, buvaient en grande quantité des vins peu qualitatif , pour substituer certains repas des classes ouvrières.

La mondialisation de l’industrie du vin amène alors une nouvelle vague de consommateurs à mesure que la société de tiers s’installe. L’urbanisation fait décroitre la consommation habituelle.

Cependant, les nouveaux consommateurs, boivent moins mais souvent des vins de plus grande qualité.

Ainsi, les consommateurs de vins habituels se tournent à présent vers d’autres alcools, comme la bière et des pays habituellement tournés vers la bière, se tournent vers de nouveaux produits, comme le vin.

Par ailleurs, les consommateurs de vin s’intéressent de plus en plus à des produits internationaux et consomment des vins étrangers et non plus européens.

Une mutation de la production dans l’industrie du vin

Les pays producteurs de vin d’Amérique du Nord, du Sud et d’Océanie, ont su changer la production mondiale de vin en commençant à exporter leur production au milieu des années 1980.

Cette mondialisation croit sans  cesse et créé une concurrence pour tous les ‘vieux’ producteurs européens avec de nouvelles gammes et variétés de produits à proposer aux consommateurs.

 

Ainsi, l’industrie du vin, par des mutations géographiques, sociales et logistiques (nouvelles productions) s’est adaptée de manière assez fluide dans les circuits de la mondialisation.  N’oublions pas cependant quelles ont été les pratiques et résultats sans conscience pour accéder à des rendements internationaux… Toutefois, la plupart des solutions reposent entre les mains des producteurs et vignerons aujourd’hui, à s’adapter sans cesse, aux nouveaux desiderata des consommateurs et acteurs du monde du vin!

 

 

 

 

 

 

Olivier Dauga – consultant en vin